YOGA & AYURVEDA

Quelques pensées que j’ai eues en revenant d’Inde, à propos des principes du yoga Anusara et de l’Âyurveda

En Ayurveda comme en Yoga, l’univers se manifeste à travers trois principes fondamentaux. La tradition du Yoga les appelle GUNAS, l’Ayurveda les nomme DOSHAS.

Vata Dosha, dans lequel l’air et l’espace sont prédominant, s’exprime dans le mouvement et fait référence au prana des yogi, qui gouverne le rythme, la locomotion et la sensibilité de l’esprit. Ses mots clés sont intuition, « inner-teacher » (sa propre capacité à apprendre).

Pitta Dosha, fait de feu et d’eau, représente la transformation, exprime la vitalité. Tejas est une forme de Pitta qui crée le discernement, la plus haute fonction de l’esprit, composé de l’essence de la lumière. Ses mots clés sont spiritualité, discernement.

Kapha Dosha est la propriété de préservation, contenue dans les éléments terre et eau. Ojas est la forme de Kapha qui procure les fondations. Ses mots clés sont compassion, amour, clarté, soin de soi.

Anusara Yoga & Qualités d’Enseignement

Lors de la dernière formation, nous avons parlé des qualités d’enseignement. Elles sont au nombre de trois, tout comme le sont les trois A, les 3 principaux principes universels d’alignement et bien sûr, les trois Doshas  ayurvédiques ou unités fonctionnelles physiologiques du corps.

La première qualité : ANCRAGE (grounding). C’est le principe de fondation.

En Anusara, c’est l’un des principes les plus importants, celui qui permet au yogi de poser les bases stables, placer ses points d’ancrage sur le sol pour assurer la stabilité qui va lui permettre de construire sa posture.

En Ayurveda, ce principe est représenté par le dosha Kapha. Ce mot peut être traduit par « ce qui maintient ensemble ». L’énergie de Kapha assure la stabilité physique (et mentale), renforce le système immunitaire et l’endurance. Au niveau mental, il promeut la patience, l’endurance, le calme, la sérénité et la dévotion.

Kapha gouverne la région qui va du haut du crane jusqu’au diaphragme. Sa résidence est dans la cavité thoracique et son siège de balance, le cœur.

Kapha se manifeste sous 5 formes : Avalambaka, Tarpaka, Bodhaka, Kledaka et Shleshaka. Si toutes sont importantes au niveau physiologique, celles qui intéressent le plus le yogi sont la première, la seconde et la dernière.

–          AVALAMBAKA est localisé dans la poitrine et la colonne vertébrale. Son nom signifie « celui qui donne support », ce qui me rappelle le premier des 5 principes universels d’alignement : « Open to grace and Set the foundation ».

–          TARPAKA est dans le cerveau et la moelle épinière, nourrit le système nerveux. Il soutient particulièrement la régularité en méditation.

–          SHLESHAKA se trouve dans les articulations et lubrifie les joints, protège (et renforce) et régule la force et la stabilité de mouvement des joints.

Dans les trois A, KAPHA est le principe d’ALIGNEMENT. Pour le yogi, une fois que Kapha est en équilibre, le voile de la conscience est levé, révélant l’esprit initial/originel, ce qui l’accompagne dans sa quête.

La seconde qualité : CONNECTIVITE (connecting). C’est le principe de contraction, qui fait appel au deuxième principe des UPA : l’énergie musculaire.

En Ayurveda, VATA est le principe de mouvement. Il représente l’énergie qui gouverne les mouvements biologiques du corps et sa principale fonction est de créer le mouvement. VATA gouverne la région depuis la taille jusqu’aux pieds. Sa résidence se trouve dans le pelvis et son siège de balance dans le colon.

Parmi les 5 formes à travers lesquelles se manifeste Vata, on trouve ADYA PRANA (base de l’intelligence et des 5 sens), APANA (énergie qui gouverne notre capacité à retenir ou à évacuer, cf muhla bandha), VYANA (énergie du mouvement) et UDANA (énergie des sens, qui nous permet de voir, entendre, sentir, goûter et toucher). SAMANA est l’énergie qui aide après la digestion.

Vata est peut être le Dosha le plus important. Si l’énergie pranique s’écoule dans tous les sens sans ordre, on perd toute connectivité. L’Ayurveda nous conseille donc, quelque soit les symptômes ou le Dosha en déséquilibre, rééquilibrer Vata et recanaliser les Pranas dans leur lieu de résidence et leurs fonctions, peut rectifier l’équilibre des 3 Doshas et les 3 Doshas eux-mêmes.

Parmi les trois A, VATA représente ACTION.

La troisième qualité : EXPRESSIVITE (expressing). C’est un principe d’expansion, qui fait appel à l’énergie organique.

L’énergie organique porte en elle les qualités expansives du cœur, comme la célébration et la dévotion amoureuse. C’est l’énergie qui rayonne hors du corps dans toutes les directions, comme l’eau qui ruisselle de tout côté.

En Ayurveda, c’est le Dosha PITTA, le principe de transformation, qui combine les éléments feu et eau.

Parmi les 5 qualités spécifiques de PITTA, on rappellera :

–          SADHAKA : si elle est localisée dans le cerveau, elle travaille dans le cœur. C’est l’énergie qui nourrit notre intelligence et notre discernement, qui nous mobilise pour fournir des efforts intenses. SADHA signifie réaliser. Cette forme de PITTA représente le « chemin de la réalisation » et permet à notre esprit de réaliser le Vrai Moi (the True Self). C’est surtout l’énergie qui nous permet de rayonner lorsque nous sommes heureux !

Similaire à ADYA PRANA VATA (gouverneur de l’intelligence et des 5 sens), SADHAKA PITTA nous permet d’atteindre nos objectifs personnels et le niveau le plus élevé pour notre développement spirituel.

Parmi les trois A, PITTA représente ATTITUDE.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :