Brésil : les citoyens ripostent face à la corruption

D’après l’article : http://banoosh.com/blog/2013/06/18/brazil-under-siege-the-citizens-fight-back/

brazil - turkiye

Les brésiliens ont eu assez de la corruption du gouvernement, de la brutalité policière, et du manque de financement du secteur public, entre autres choses, et ce, depuis longtemps maintenant. Les citoyens ont finalement décidé de prendre des mesures, et le mouvement dure depuis plusieurs semaines. Des centaines de milliers de personnes, voire des millions, se sont réunis dans tout le Brésil pour montrer leur colère et protester contre le gouvernement et sa politique.

La manifestation a d’abord été organisée via les réseaux sociaux en ligne, mais a rapidement pris de l’ampleur et il n’a pas fallu longtemps pour que les rues se remplissent, en particulier dans les grandes villes comme Sao Paulo, Rio de Janeiro, Belo Horizonte et Brasília. La foule a même réussi à monter sur le toit du bâtiment du Congrès brésilien, où ils ont réussi à causer quelques dégâts. S’il ya eu plusieurs autres rapports de vandalisme, pour l’essentiel, les manifestations ont été pacifiques et se font l’écho un besoin de changement au Brésil.

Malgré les protestations pacifiques, la réaction musclée de la police fait l’objet de rapports concernant la force excessive généralisée utilisée. Cet usage excessif de la force n’a pas aidé calmer les citoyens, jusque là pacifiques, mais qui ont commencé à riposter. Twitter, Facebook et d’autres plateformes telles que les blogs en ligne rapportent les détails de ce carnage massif au Brésil. Il ya même eu des rapports, non confirmés, d’échanges de tir entre la police et des civils armés de fusils d’assaut.

Dans le même temps, de nombreux Brésiliens expriment leur tristesse devant le manque de couverture médiatique internationale qu’ils ont reçu. A ce point des manifestations, le conflit ne semble pas vouloir s’arrêter, et pourrait même dégénérer très rapidement.

Le problème de fond : les Brésiliens en ont marre de leur gouvernement et ne sont plus prêts à se laisser marcher sur les pieds. Ils veulent faire entendre leurs voix. Je les félicite pour leur courage et j’admire leur ténacité … Espérons qu’ils auront le courage et recevront le soutien nécessaires pour mener à bien leur mouvement, sans en arriver à une guerre ouverte entre le gouvernement et les civils.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :